Jeune traductrice basée en Auvergne, j’ai obtenu mon Master professionnel de Langues Étrangères Appliquées, spécialité Traduction, à l’université Montpellier III. J'ai appris le métier exigeant de traductrice au contact de nombreux professionnels, traducteurs indépendants et agences. Cela m'a permis de découvrir les multiples facettes du vaste monde de la traduction.

Mes fréquents séjours en Espagne et au Royaume-Uni me permettent de rester immergée dans la culture de ces deux pays et d'apporter l'aspect culturel nécessaire à une bonne traduction.

J’ai créé mon entreprise en 2013 et me dédie depuis à la traduction de l’anglais et de l’espagnol vers le français, ainsi qu'à l’enseignement de l’anglais. Professionnelle et passionnée, je suis votre interlocutrice privilégiée en matière de traduction !

Traductrice indépendante anglais, espagnol vers français

Ma vision de la traduction

La traduction est un métier qui ne s’improvise pas et nécessite une remise en question permanente.

Traduire un texte, c’est avant tout se demander qui le lira, quelles sont ses connaissances du sujet traité et que lui apporte ce texte. C’est pourquoi je m’efforce d’adapter le style et la terminologie en fonction des besoins de mes clients. Pour atteindre ce niveau de qualité, je me forme sans cesse et engrange chaque jour de nouvelles connaissances.

Mon idéal de traduction ? Fidélité et fluidité.

La discussion avec le client avant de débuter la traduction en elle-même est primordiale à mes yeux : il s’agit du meilleur moyen pour moi d’identifier vos besoins et d’y répondre au mieux. Vous voulez que je respecte la terminologie propre à votre entreprise ? Il suffit de me fournir un glossaire contenant les termes concernés. Vous n’avez qu’un budget limité en matière de traduction ? Nous discutons ensemble des solutions possibles.

Nous pouvons également aborder ensemble les conditions qui me permettent de rendre une traduction de qualité : un délai suffisant pour traduire et réviser votre texte, la possibilité de vous contacter rapidement en cas de doute sur un terme technique ou encore mon utilisation de memoQ, logiciel d’aide à la traduction qui me permet de rester cohérente, que je traduise une lettre de 2 pages ou un manuel technique de 40 pages !

 

Facebooktwitterlinkedin