faux-amis-traduction

Hier (mercredi 27 avril), le célèbre joueur de tennis espagnol, Rafael Nadal, a annoncé porter l’affaire Roselyne Bachelot devant la justice française. Étant fan de tennis, je me suis intéressée à l’affaire et je suis allée faire un tour sur des sites espagnols pour voir si le traitement d’une même information était la même des deux côtés des Pyrénées. Mon attention a immédiatement été attirée par un détail dans les déclarations de l’ex-ministre française.

En français, elle a déclaré : « On sait à peu près que la fameuse blessure de Rafael Nadal qui a entraîné sept mois d’arrêt de compétition est certainement due à un contrôle positif. »

Côté espagnol, ça donne : “Se sabe que la famosa lesión de siete meses de Nadal es sin duda debido a un control positivo.”

Il existe plusieurs traductions espagnoles des propos de Mme Bachelot, mais celle-ci m’intéresse particulièrement car elle permet de faire un rappel sur les faux amis et l’importance de la précision en traduction.

En effet, dans certaines retranscriptions inexactes des propos de Roselyne Bachelot, le mot « certainement » avait été maladroitement remplacé par « sans doute ». Une confusion qui peut sembler anodine, et pourtant…

« sin duda » n’est pas la traduction de « sans doute » en français. En effet, dans la locution française, le doute, justement, est permis. « sans doute » équivaut à « peut-être », « probablement ». L’expression espagnole, elle, ne laisse pas place au doute : « sin duda » se traduirait par « sans aucun doute », « certainement », « incontestablement ».

Attention donc à l’usage de synonymes qui ne sont pas toujours exacts. Une erreur de traduction est vite arrivée et les journaux regorgent de ces petits contresens.

Autres exemples :
• to demand en anglais signifie exiger en français, ce qui est tout de suite plus autoritaire que demander !
• actually veut dire en fait, vraiment et non pas actuellement, qui se dit currently
• constipado et embarazada veulent respectivement dire enrhumé et enceinte

De quoi en perdre son latin !

Pour les lecteurs hispanisants, voici un lien qui récapitule quelques faux amis : FauxAmisEsp.

Facebooktwitterlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *