Pour beaucoup, être indépendant est synonyme de liberté. Possibilité d’aménager ses horaires, de prendre sa douche en plein milieu de l’après-midi, d’aller faire ses courses quand on veut… Dans les faits, tout peut se résumer en une phrase : lorsque l’indépendant ne travaille pas, il ne gagne pas d’argent. Voici donc quelques astuces très simples pour gagner en productivité, y compris entre deux contrats.

Astuce 1 : Faites-vous un planning

Le dimanche soir ou le lundi matin, avant d’attaquer votre semaine proprement dite, prenez une feuille (ou lancez todoist.com si vous préférez) et notez toutes les tâches à accomplir. Puis répartissez-les par journée, jusqu’à avoir rempli votre emploi du temps.

img-planning

L’intérêt ? Vous voyez clairement ce que vous avez à faire, décomposé en plusieurs petites tâches. Cela vous empêche de trop procrastiner et, si vous êtes comme moi, barrer chaque tâche de votre liste au fur et à mesure vous apportera une étrange satisfaction. En plus, cela peut vous permettre de réfléchir à ce que vous avez à faire avant d’accomplir un objectif spécifique (ex : mettre à jour votre CV avant de prospecter un client potentiel) ou au meilleur moment pour l’accomplir (ex : je ne prospecte que les mardis et jeudis, car c’est le moment où mes emails ont le moins de chance de passer à la trappe). Dernier avantage : vous respecterez les horaires que vous vous êtes fixés (9h-12h/13h30-17h pour moi), ce qui ne peut que faire du bien à votre productivité.

Astuce 2 : Ne restez pas en pyjama

img-teletravail-pyjama

Ou en jogging. Ou sale. Ou sur le canapé du salon. Bref, préparez-vous mentalement à être productif. La productivité est avant tout un état d’esprit. Porter des vêtements qui vous mettent particulièrement bien en valeur booste votre moral, n’est-ce pas ? Eh bien, être douché et habillé booste votre productivité.

Dans le même ordre d’idée, si vous le pouvez, aménagez-vous une pièce spécifiquement dédiée à votre activité professionnelle. Lorsque vous en passerez le seuil, même si vous n’avez fait que quelques pas pour vous arracher à l’étreinte tentatrice du canapé, votre cerveau passera en mode « boulot ».

Astuce 3 : Faites une activité physique

N’étant pas du tout sportive, j’ai longtemps négligé cette astuce. Depuis que je fais 10 minutes de yoga deux à trois fois par semaine et une heure de natation les samedis matins, je me sens plus productive. Je dors mieux (récupération accrue), je me sens mieux dans ma peau (confiance en soi accrue)… Et puis, rester devant un ordinateur toute la journée n’est pas très bon pour la santé.

Trouvez un sport qui vous convient, il y en a tellement ! Si vous n’arrivez pas à vous motiver seul(e), demandez à un(e) collègue de vous accompagner ; c’est un excellent moyen de rompre l’isolement. Et si, vraiment, vous n’arrivez pas à vous y mettre, allez au moins marcher quelques minutes à la fin de votre journée. Ce sera toujours ça de gagné et vous vous aérerez le cerveau.

Chaque personne est différente, mais voici en substance les trois astuces qui m’ont permis de gagner en productivité depuis le début de l’année. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à partager dans les commentaires !

Facebooktwitterlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *